Nouveau Mac Mini

  • APPLE(2)
  • 800 à 999,99 $(1)
  • 1000 à 1199,99 $(1)
  • Apple(2)
  • macOS(2)
  • BestBuyCanada(2)
  • 5(1)
  • 4(1)
  • Apple(2)
  • 8(2)
  • Prend en charge le Wi-Fi 6(2)
  • 8(2)
  • 256 à 511.9 go(1)
  • 512 à 749.9 go(1)
  • Disque SSD(2)
  • Fin des résultats

    De grandes choses dans un format compact

    Voici la nouvelle puce M1 d’Apple

    Le Mac Mini est de retour, et cette fois-ci, il a quelque chose de différent à l’intérieur. Il s’agit de l’un des premiers ordinateurs Mac à fonctionner sur le plus récent processeur M1 d’Apple, son premier jeu de puces spécialement conçu pour les ordinateurs de l’entreprise. M1 est un système basé sur ARM sur une puce (SoC) qui devrait aider le Mini à fonctionner avec une efficacité accrue et jusqu’à 3 fois plus rapidement.

    M1 utilise l’architecture ARM que l’iPad et l’iPhone utilisent déjà, mais il intègre aussi le processeur graphique, le moteur Neural Engine, les E/S et d’autres composants importants pour en faire la merveille qu’il est. Le processeur à octocœur donne à ce nouveau Mini une longueur d’avance dans n’importe quelle course contre son prédécesseur. Il peut fonctionner jusqu’à 3 fois plus vite que le Mini précédent, et le processeur graphique octocœur permet de multiplier par 6 les performances de tâches graphiques. Les anciens Mac Mini fonctionnaient avec des processeurs Intel dotés de la même architecture x86 que les ordinateurs Windows ont utilisés pendant longtemps.

    Il y a beaucoup de choses qui se passent sous le petit capot du Mini. Malgré un moteur plus puissant sous le capot, la boîte n’est pas plus grande qu’avant. Et le jeu de puces basé sur ARM rend l’ordinateur compatible avec l’iPad et l’iPhone. Le nouveau Mac Mini sera bientôt en mesure d’exécuter des applications iOS ou iPadOS, ou, au minimum, des versions de bureau de ces applications créées par leurs développeurs.

    Comment le nouveau Mac Mini fonctionnera avec les autres Mac

    ARM et x86 sont techniquement très différents; les applications ne peuvent pas communiquer entre elles sans aide. Apple a réglé le problème en construisant une couche de compatibilité appelé Rosetta 2 pour faciliter la conversion. Lorsque vous voulez transférer une application ou un jeu d’un Mac avec processeur Intel vers le nouveau Mini, il peut automatiquement le convertir en une architecture ARM après l’installation.

    Ce n’est qu’une version temporaire, le temps que les développeurs de ces applications et jeux mettent au point des versions basées sur ARM pour qu’elles fonctionnent plus facilement avec la nouvelle puce M1. Tout cela vient avec une plus grande efficacité énergétique pour accompagner des performances accrues, avec moins de bruit du ventilateur et plus de son pour toute tâche que vous entreprenez.

    Un bourreau de travail prêt à commencer

    Ne laissez pas la petite taille du Mini vous berner. Il s’agit d’une machine puissante capable de faire beaucoup lorsque bien configurée. Bien qu’il ne soit pas offert avec un écran, il peut se connecter simultanément à deux écrans à la fois, grâce à la prise en charge des ports Thunderbolt et HDMI 2.0. Il est également doté d’une sortie DisplayPort native par USB-C, ainsi que de deux ports USB-A 3.1 pour connecter des périphériques et des disques durs externes.

    Connectez-le à Internet par le port Ethernet inclus pour réduire toute latence, ou déployez-le là où c’est pratique en le connectant à un routeur Wi-Fi 6 rapide. Branchez une paire d’écouteurs ou des haut-parleurs dans la prise audio de 3,5 mm, ou jumelez des écouteurs sans fil à l’aide de la technologie Bluetooth 5.0.

    Vous pouvez toujours ajouter du stockage externe si l’espace est insuffisant, mais vous sachez que vous avez aussi le choix entre 256 ou 512 Go de stockage interne. Utilisez le clavier Magic et la souris Magic Mouse 2 d’Apple ou le pavé tactile Trackpad 2, ou connectez-vous avec vos propres articles préférés. Le Mac Mini s’adapte à tout, car il est également compatible avec les périphériques tiers.

    La boîte magique du créateur

    Apple a conçu le nouveau Mini pour être polyvalent dans ses performances. La nouvelle puce M1 devrait être assez puissante pour gérer les tâches exigeantes, comme le montage photo/vidéo, les jeux, l’enregistrement de musique, les graphiques ou l’animation. Le modèle de 7,7 po de largeur du Mac Mini peut tout prendre en charge, surtout lorsque les applications sont optimisées pour ARM.

    Avec un accent mis sur la productivité, l’efficacité et la vitesse de la nouvelle puce sauront se démarquer avec le temps, que ce soit pour les affaires, l’école ou les activités personnelles. Comme de plus en plus d’applications font la transition vers cette nouvelle création d’Apple, le Mini ne fera que s’améliorer pour vous aider dans vos projets.

    De grandes choses dans un format compact

    Voici la nouvelle puce M1 d’Apple

    Le Mac Mini est de retour, et cette fois-ci, il a quelque chose de différent à l’intérieur. Il s’agit de l’un des premiers ordinateurs Mac à fonctionner sur le plus récent processeur M1 d’Apple, son premier jeu de puces spécialement conçu pour les ordinateurs de l’entreprise. M1 est un système basé sur ARM sur une puce (SoC) qui devrait aider le Mini à fonctionner avec une efficacité accrue et jusqu’à 3 fois plus rapidement.

    M1 utilise l’architecture ARM que l’iPad et l’iPhone utilisent déjà, mais il intègre aussi le processeur graphique, le moteur Neural Engine, les E/S et d’autres composants importants pour en faire la merveille qu’il est. Le processeur à octocœur donne à ce nouveau Mini une longueur d’avance dans n’importe quelle course contre son prédécesseur. Il peut fonctionner jusqu’à 3 fois plus vite que le Mini précédent, et le processeur graphique octocœur permet de multiplier par 6 les performances de tâches graphiques. Les anciens Mac Mini fonctionnaient avec des processeurs Intel dotés de la même architecture x86 que les ordinateurs Windows ont utilisés pendant longtemps.

    Il y a beaucoup de choses qui se passent sous le petit capot du Mini. Malgré un moteur plus puissant sous le capot, la boîte n’est pas plus grande qu’avant. Et le jeu de puces basé sur ARM rend l’ordinateur compatible avec l’iPad et l’iPhone. Le nouveau Mac Mini sera bientôt en mesure d’exécuter des applications iOS ou iPadOS, ou, au minimum, des versions de bureau de ces applications créées par leurs développeurs.

    Comment le nouveau Mac Mini fonctionnera avec les autres Mac

    ARM et x86 sont techniquement très différents; les applications ne peuvent pas communiquer entre elles sans aide. Apple a réglé le problème en construisant une couche de compatibilité appelé Rosetta 2 pour faciliter la conversion. Lorsque vous voulez transférer une application ou un jeu d’un Mac avec processeur Intel vers le nouveau Mini, il peut automatiquement le convertir en une architecture ARM après l’installation.

    Ce n’est qu’une version temporaire, le temps que les développeurs de ces applications et jeux mettent au point des versions basées sur ARM pour qu’elles fonctionnent plus facilement avec la nouvelle puce M1. Tout cela vient avec une plus grande efficacité énergétique pour accompagner des performances accrues, avec moins de bruit du ventilateur et plus de son pour toute tâche que vous entreprenez.

    Un bourreau de travail prêt à commencer

    Ne laissez pas la petite taille du Mini vous berner. Il s’agit d’une machine puissante capable de faire beaucoup lorsque bien configurée. Bien qu’il ne soit pas offert avec un écran, il peut se connecter simultanément à deux écrans à la fois, grâce à la prise en charge des ports Thunderbolt et HDMI 2.0. Il est également doté d’une sortie DisplayPort native par USB-C, ainsi que de deux ports USB-A 3.1 pour connecter des périphériques et des disques durs externes.

    Connectez-le à Internet par le port Ethernet inclus pour réduire toute latence, ou déployez-le là où c’est pratique en le connectant à un routeur Wi-Fi 6 rapide. Branchez une paire d’écouteurs ou des haut-parleurs dans la prise audio de 3,5 mm, ou jumelez des écouteurs sans fil à l’aide de la technologie Bluetooth 5.0.

    Vous pouvez toujours ajouter du stockage externe si l’espace est insuffisant, mais vous sachez que vous avez aussi le choix entre 256 ou 512 Go de stockage interne. Utilisez le clavier Magic et la souris Magic Mouse 2 d’Apple ou le pavé tactile Trackpad 2, ou connectez-vous avec vos propres articles préférés. Le Mac Mini s’adapte à tout, car il est également compatible avec les périphériques tiers.

    La boîte magique du créateur

    Apple a conçu le nouveau Mini pour être polyvalent dans ses performances. La nouvelle puce M1 devrait être assez puissante pour gérer les tâches exigeantes, comme le montage photo/vidéo, les jeux, l’enregistrement de musique, les graphiques ou l’animation. Le modèle de 7,7 po de largeur du Mac Mini peut tout prendre en charge, surtout lorsque les applications sont optimisées pour ARM.

    Avec un accent mis sur la productivité, l’efficacité et la vitesse de la nouvelle puce sauront se démarquer avec le temps, que ce soit pour les affaires, l’école ou les activités personnelles. Comme de plus en plus d’applications font la transition vers cette nouvelle création d’Apple, le Mini ne fera que s’améliorer pour vous aider dans vos projets.